Biography

Le metteur en scène britannique James Bonas se forme en philosophie et en psychologie à l’Université d’Oxford puis étudie le métier de comédien avant de développer sa carrière de metteur en scène. Son répertoire s’étend du théâtre classique à l’opéra. Il s’intéresse également aux œuvres contemporaines et à l’utilisation de vidéo et d’animations dans ses mises en scène. Il collabore avec des metteurs en scène tels que Rufus Norris, Terry Gilliam, Tom Morris et Simon McBurney pour des projets tels The Death of Klinghoffer (English National Opera -ENO- et Metropolitan Opera de New York), A Dog’s Heart et Benvenuto Cellini pour l’ENO, Hansel et Gretel pour le Festival de Glyndebourne, l’Opéra de Seattle et le Théâtre Royal de Madrid. Il collabore régulièrement avec l’illustrateur Grégoire Pont, avec qui il conçoit une production de L’Enfant et les sortilèges et L’Heure espagnole de Ravel à l’Opéra de Lyon, reprise en 2019 avec l’Orchestre symphonique de San Francisco, à l’Opéra Royal d’Oman, à l’Opéra de Limoges et à Cincinnati. Il met en scène un ballet narratif, The Crucible, pour le Ballet d’Écosse, et collabore à cette occasion avec la chorégraphe Helen Pickett et le compositeur Peter Salem pour l’ouverture du Festival d’Édimbourg en 2019. Il participe à la création mondiale de l’opéra Silent City à Matera, met en scène L’Étoile (Chabrier) au Théâtre national de São Carlos de Lisbonne, un programme comprenant Gianni Schicchi et Les Mamelles de Tirésias en Écosse, une mise en scène de L’Histoire du Soldat (Stravinsky) pour les BBC Proms, Hansel et Gretel pour l’Opéra national de Bergen ou encore Les Contes d’Hoffmann pour l’English Touring Opera. Récemment, il retrouve l’illustrateur Grégoire Pont pour la création de La Lune (Carl Orff) à l’Opéra national de Lyon. Il met en scène Le Comte Ory au Théâtre national de São Carlos de Lisbonne et collabore avec Damon Albarn sur la création d’une pièce multidisciplinaire Le Vol du Boli au Théâtre du Châtelet. Il fait ses débuts à l’OnR.

Mise à jour mai 2021