Biography

Le chef italien Andrea Sanguineti étudie le piano et la composition au Conservatoire de Gênes, puis se forme à la direction d’orchestre à l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne et au Conservatoire de Milan, où il est diplômé à l’âge de 23 ans. Il se spécialise dans le répertoire dramatique avec Umberto Finazzi et passe une saison en tant que répétiteur à l’Opéra Studio de l’Opéra national du Rhin. Il fait ses débuts à la tête de l’Orchestre d’État de Basse-Saxe à Hanovre en 2008 et est nommé en 2011 Kapellmeister du Théâtre de Würzburg où il travaille jusqu’en 2013 avant de devenir directeur musical de la Neue Lausitzer Philharmonie et du Théâtre de Görlitz, poste qu’il occupe jusqu’en 2018. Il poursuit alors une carrière européenne et il prend la tête d’ensembles à l’Opéra de Leipzig, au Deutsche Oper am Rhein, aux Opéras de Zurich et de Lisbonne, à Essen, Cologne, Graz et au Festival de musique de Pékin en Chine. Il est invité à diriger l’Orchestre symphonique de la RSO de Vienne et l’Orchestre del Carlo Felice de Gênes. À l’opéra, il dirige aussi bien des opérettes (La Chauve Souris, La Veuve Joyeuse), des opéras belcantistes italiens, de Verdi à Puccini, que des œuvres de Wagner telles que Tannhäuser, Le Vaisseau fantôme et Tristan et Isolde ou encore La Ville morte (Korngold). Il collabore avec de nombreux artistes lyriques réputés parmi lesquels Maria Agresta, Annette Dasch, Bryan Hymel ou Michael Spyres. En concert, son répertoire comprend aussi bien des symphonies de Beethoven et Brahms que des œuvres de Messiaen et Scriabine, ou encore le Concerto pour orchestre (Marco Polo) du compositeur chinois Tan Dun. Prochainement, il dirigera La Cenerentola à l’Opéra de Leipzig, Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Zurich et le concert du nouvel an 2022 à la Philharmonie d’Essen. Il fait ses débuts en tant que chef d’orchestre à l’OnR.

Mise à jour septembre 2021