En détail

Lieu

Événement numérique

Vidéo en ligne
Date
1027 juin 2021
Tarifs
Gratuit
Durée
0h45
Informations

VOIR LA VIDÉO
Disponible jusqu'au 27 juin.

Présentation

Dans un Liban des années 1960 qui rêvait de devenir le flambeau de la modernité du monde arabe, où tourisme, loisirs et secteurs bancaires faisaient la fierté des Libanais, l'architecte brésilien Oscar Niemeyer (1907-2012) imagina pour Tripoli, la deuxième ville du Liban en importance, mais première pour son activité commerciale, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec la Syrie, un ensemble de bâtiments extraordinaires qui devait former la Foire internationale. Le chantier colossal prit du retard. Douze ans après le début des travaux, l'ensemble n'était toujours pas entièrement terminé, mais la guerre civile éclata. Aujourd'hui largement à l'abandon, ce projet spectaculaire figure sur la liste des sites considérés comme les plus en danger au niveau international.

L'historienne de l'art et curatrice Karina El Helou, fondatrice de Studiocur/art, qui organisa à cet endroit, en 2018, une exposition remarquable, Cycles of Collapsing Progress, où furent invités quelques-uns des artistes les plus importants de la scène libanaise comme Zad Moultaka, ou Joana Hadjithomas et Khalil Joreige. Elle nous présente, documents à l'appui, l'aventure artistique, sociale et politique qui est au fondement de ce chef-d'œuvre méconnu de l'architecture du XXe siècle.

Spectacles associés