Biographie

Bruno Bouché est directeur du Ballet de l’Opéra national du Rhin depuis 2017. Il est engagé dans le Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris en 1996, où il est nommé Sujet en 2002. Il danse sous la direction de Brigitte Lefèvre jusqu’en 2014. Il interprète des pièces de George Balanchine, Pina Bausch, Maurice Béjart, Kader Belarbi, William Forsythe, Jiří Kylián, Rudolf Noureev, Marius Petipa, Roland Petit, Angelin Preljocaj, Laura Scozzi, Saburo Teschigawra. En dehors de ses activités à l'Opéra de Paris, il est souvent invité à danser, tant en Europe qu'aux États-Unis et au Japon, dans les groupes des différentes Étoiles de la compagnie. De 1999 à 2017, il dirige la compagnie Incidence Chorégraphique, qui produit les créations de danseurs du Ballet de l'Opéra de Paris et d'artistes indépendants. Il y signe des chorégraphies depuis 2003, dont Bless « ainsi soit-il », Nous ne cesserons pas, From the Human Body. Pour l'Opéra national de Paris il crée SOI-Ătman et Music for Pieces of Wood en 2013, Yourodivy en 2014, Amores 4 et Dance Musique 3-2-1 en 2015, Undoing World en 2017. Il collabore avec JR pour son film Les Bosquets, ainsi que pour un shooting sur les toits de l'Opéra Garnier. Il crée Between light and nowhere au Suzanne Dellal Center de Tel Aviv. En 2013, il prend la direction artistique du festival Les Synodales à Sens et du concours chorégraphique contemporain jeunes compagnies. En 2014-2015, il mène le projet Dix mois d'école et d'Opéra et crée Ça manque d'amour. Il règle la chorégraphie des mises en scène de Clément Hervieu Léger : Monsieur de Pourceaugnac avec William Christie et les Arts Florissant, Une dernière soirée de Carnaval (Théâtre les Bouffes du Nord) et La Cerisaie (Comédie Française). Pendant la saison 2015/2016, il prend part à l'Académie de Chorégraphie au sein de l'Opéra national de Paris (direction Benjamin Millepied). Il prend la direction du CCN-Ballet de l'OnR en septembre 2017, et est renouvelé pour un second mandat en 2020. Il reçoit le Grand Prix de la critique de la personnalité chorégraphique de l'année 2018. Il créé Fireflies en 2018, 40D en hommage à Eva Kleinitz en 2019, et signe Les Ailes du Désir en 2021, une chorégraphie pour l'ensemble de la compagnie, inspirée du film de Wim Wenders Der Himmel über Berlin. Il signe la chorégraphie du film du Bal pour La Chauve-Souris, mis en scène par Nicola Raab pour le CNSMD de Paris (directrice Émilie Delorme) en 2022. Il est Officier des Arts et des Lettres.

Mise à jour juin 2022

À retrouver dans

Autres artistes
Thibaut Welchlin
Costumier
Tom Klefstad
Créateur lumières