1 .

Le Chœur de l'Opéra national du Rhin

C'est en 1972, lors de la création du Syndicat Intercommunal de l'Opéra du Rhin entre les villes de Strasbourg, Mulhouse et Colmar qu'a été constitué le cadre des Chœurs de l'Opéra national du Rhin.

Troupe permanente de 44 chanteurs, les Chœurs sont dirigés par Alessandro Zuppardo. Leur grande qualité est régulièrement soulignée par la presse et ils ont participé à l'enregistrement de nombreux disques, dont plusieurs avec l'Orchestre philharmonique de Strasbourg La Belle Hélène, La Flûte enchantée, Così fan tutte,Turandot et Roberto Devereux ainsi que L'Enlèvement au sérail avec les Arts Florissants sous la direction de William Christie. Invités dans la plupart des grands festivals français, on peut relever leur participation aux Festivals d'Aix-en-Provence, Strasbourg, Saint-Denis, Carcassonne, Vichy, de Radio France, de Montpellier, Savonlinna en Finlande (Der Freischütz et Dialogues des carmélites) et aux Proms de Londres (Dialogues des carmélites).

Artistes des chœurs mais aussi bons acteurs, ils participent aux productions de l'Opéra national du Rhin, tant dans les œuvres du grand répertoire que dans les créations contemporaines. On a pu notamment apprécier leurs talents dans une création de Giorgio Battistelli : Prova d'orchestra, spécialement écrite pour eux, ou dans Tristes tropiques de Georges Aperghis. Ils se produisent lors de concerts avec l'Orchestre philharmonique de Strasbourg (Requiem de Verdi, IXe Symphonie de Beethoven, Stabat Mater...) ainsi qu'avec l'Orchestre symphonique de Mulhouse. Également invités par d'autres opéras, ils ont participé notamment à Iphigénie en Tauride à Rennes, Sigurd de Reyer et Étienne Marcel de Camille Saint-Saëns à Montpellier, Samson et Dalila à Nantes, Le_Roi d'Ys de Lalo au Capitole de Toulouse.

kbchoeursonr17_18_0198_2web.jpg
2 .

Alessandro Zuppardo

alessandro_zuppardo2016_kirsten_nijhof_6425.jpeg

Chef des Chœurs

Il a dirigé les Chœurs de l’Opéra de Francfort (2003-2008), de Trieste (2010-2011) et de Leipzig (2011-2018). Que ce soit comme coach vocal, comme directeur musical ou comme chef de chœur, il a dirigé depuis les années 1980, des chœurs lyriques à travers toute l’Italie, ainsi qu’au festival de Macerata et aux Arènes de Vérone, et dans toute l’Europe. Il a participé à la production d’Aida donnée au Palais Omnisports de Paris-Bercy en 1993, avant de faire travailler les chœurs de l’Opéra de Nice pour des ouvrages tels que La Fille du Far-West, Le Jugement de Pâris et André Chénier. Son répertoire s’étend du baroque jusqu’à la musique d’aujourd’hui, avec une prédilection pour le grand répertoire italien du XIXe siècle (Rossini, Donizetti, Verdi) et symphonique du XXe. Il a eu l’occasion de travailler aux côtés de chefs tels que Francesco Molinari Pradelli, Nicola Rescigno, Oliviero de Fabritiis, Nello Santi, Daniel Oren, Paolo Carignani, Alberto Zedda, Herbert Blomstedt, Kiril Petrenko, Alan Gilbert, Riccardo Chailly, Christian Thielemann, Andris Nelsons. Pianiste passionné, il aime également à se mettre au clavier pour accompagner des Académies, des masterclasses, des concerts et des récitals avec des artistes tels que Renato Bruson, Fabio Armiliato, Mariella Devia, Elena Mauti Nunziata, Roberto Scandiuzzi, Cecilia Bartoli, Vincenzo La Scola. Depuis 1995 il est assistant de Dalton Baldwin dans l’Académie Internationale d’été de Nice et dans plusieurs cours en Europe. La transmission est d’ailleurs l’une des missions qui lui tient le plus à cœur, et on a pu le voir enseigner dans des institutions aussi diverses que l’Université de Stavanger, à la Casa de Mateus avec Teresa Berganza, à Barcelone aux côtés de Virginia Zeani, ou encore à Busseto avec le légendaire Carlo Bergonzi. Parmi ses enregistrements, figure notamment l’œuvre complète de Francis Poulenc pour voix d’homme (3 Cds avec le baryton Holger Falk, parus chez Label Dabringhaus & Grimm).