Biografie

Né à Weimar, Matthias Goerne étudie le chant avec Hans-Joachim Beyer à Leipzig, Elisabeth Schwarzkopf et Dietrich Fischer-Dieskau. Il se produit régulièrement dans des festivals renommés et sur les grandes scènes de concert dont le Carnegie Hall à New York et le Wigmore Hall à Londres. Les pianistes Pierre-Laurent Aimard, Leif-Ove Andsnes, Alfred Brendel, Christoph Eschenbach et Elisabeth Leonskaja sont ses accompagnateurs réguliers. Depuis ses débuts à l'opéra lors du festival de Salzbourg en 1997 dans le rôle de Papageno (Die Zauberflöte) sous la direction de Christoph von Dohnányi, il est l'hôte des grandes scènes lyriques internationales, comme le Royal Opera House à Londres, le Teatro Real à Madrid, l'Opernhaus de Zurich, le Semper Oper de Dresde, le Metropolitan Opera de New York et le Saito Kinen Festival au Japon. L'éventail de ses rôles soigneusement choisis va de Papageno et Wolfram aux rôles-titres de Wozzeck d'Alban Berg et de Lear d'Aribert Reimann. Matthias Goerne collabore avec les orchestres et chefs d'orchestre les plus renommés : Chicago Symphony, The Philadelphia Orchestra, New York Philharmonic et San Francisco Symphony, l'Orchestre national de France, l'Orchestre de Paris, le London Philharmonic et le Philharmonia Orchestra, l'Orchestre Philharmonique de Berlin et la Staatskapelle de Dresde. De nombreux enregistrements, dont certains plusieurs fois primés, sont disponibles - notamment des lieder de Schubert chez Harmonia Mundi (Goerne/Schubert-Edition) ou Universal. De 2001 à 2004, il a enseigné l'interprétation vocale à la Haute École Robert Schumann de Düsseldorf en tant que professeur honoraire. Il a donné un récital dédié à Schubert à l'OnR en 2011.