Biographie

Né à Nancy, Louis Geisler étudie l'histoire et la littérature à Metz avant d'intégrer Sciences Po à Aix-en-Provence où il se forme au droit et aux politiques européennes. En 2011, il rejoint le Festival d'Aix-en-Provence pour travailler aux côtés de Bernard Foccroulle puis de Pierre Audi. Il y crée en 2015 le programme de sensibilisation « Opéra On » pour faire découvrir l'opéra aux jeunes de dix-huit à trente ans. À l'occasion des soixante dix ans de l'institution, il publie avec Alain Perroux le livre illustré L'Opéra, miroir du monde chez Actes Sud. Depuis janvier 2019, il est dramaturge indépendant et collabore régulièrement avec le Festival d'Aix et l'Opéra national du Rhin. Depuis 2016, il travaille avec le metteur en scène Vincent Huguet, notamment pour les spectacles To Be or Not to Be (d'après Shakespeare et Purcell) à l'Opéra de Rouen en 2016 et à la Philharmonie de Paris en 2017, Les Voyages de Don Quichotte (d'après Strauss, de Falla et Massenet) en 2016 et La Vie Parisienne en 2017 à l'Opéra national de Bordeaux ainsi que Didon et Énée au Festival d'Aix-en-Provence en 2018. En 2019, il participe à la production du centenaire de La Femme sans ombre au Wiener Staatsoper sous la direction de Christian Thielemann avec Camilla Nylund, Nina Stemme et Evelyn Herlitzius. Durant la saison 2019-20, il poursuit sa collaboration avec Vincent Huguet avec Les Contes d'Hoffmann dirigé par Marc Minkowski à l'Opéra national de Bordeaux, la reprise de Didon et Énée au Théâtre Bolchoï de Moscou – spectacle nommé dans trois catégories aux Golden Masks en Russie – et de Manon donné à l'Opéra national de Paris avec Pretty Yende, Benjamin Bernheim et Ludovic Tézier. Cette saison, il prend part à une nouvelle production des Noces de Figaro au Staatsoper de Berlin avec Nadine Sierra et Elsa Dreisig, second volet d'une trilogie Mozart-Da Ponte qui sera donnée dans son intégralité la saison prochaine sous la direction de Daniel Barenboïm. Il sera prochainement invité à l'Opéra national du Rhin et La Monnaie de Bruxelles.