En détail

Lieu

Strasbourg

Opéra, Salle Ponnelle
Date
24 juin 2021
18:00
Tarifs
Entrée libre

Présentation

Qu’en est-il du lien qui associe la France au Liban ? Qu’en est-il des relations entre la France, qu’on surnomma longtemps la « fille aînée de l’Église », et les chrétiens maronites ? Qu’est-ce que le Levant représenta pour les croisés venus de France et en quoi cette représentation fut-elle déterminante pour l’identité des chrétiens d’Orient? En quoi la France joua-t-elle un rôle important dans la guerre qui opposa druzes et maronites au XIX e siècle ? Quels intérêts stratégiques la France considéra-t-elle dans sa présence au Levant pendant la période du mandat français du Grand Liban, de 1920 et 1943 ? Comment Charles de Gaulle, qui vécut deux ans au Liban, et la France libérée accompagnèrent-ils les premières années du Liban indépendant ? Quelle place le Liban a-t-il occupé dans la géopolitique française du Moyen-Orient après la création d’Israël em 1948 ? Comment la France a-t-elle vécu la guerre civile libanaise ? Quelle mémoire la France et le Liban conservent-ils de la période des enlèvements de journalistes français et de l’attentat du Drakkar qui coûta la vie à 58 de nos militaires ? Quelle fut la nature de l’amitié qui lia Jacques Chirac à Rafiq Hariri avant son assassinat en 2005 ? Quel rôle joua Paris dans l’imaginaire d’une nouvelle génération d’intellectuels qui ont émergé après la fin de la guerre civile, à commencer par Samir Kassir, qui lui aussi fut assassiné en 2005 ? Quel rôle la France peut-elle effectivement jouer aujourd’hui au Liban alors que le pays ne cesse de s’enfoncer dans une crise politique suicidaire qui pourrait s’avérer fatale ? En quoi la visite d’Emmanuel Macron à Beyrouth dans les jours qui ont suivi la double explosion dans le Port, le 4 août 2020, première visite d’un chef d’État étranger après la catastrophe, s’inscrit-elle au moins dans l’histoire des relations franco-libanaises ? Est-ce que la France compte aujourd’hui encore pour les Libanais, toute confession confondue ?

Henry Laurens ne répondra sans doute pas à toutes ces questions et apportera très certainement des réponses à bien d’autres. Une chose est certaine, spécialiste incontournable de l’histoire du Moyen-Orient, auteur d’un nombre impressionnant de livres et d’articles qui ont fait date sur ce sujet, professeur à la tête de la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France, sa conférence nous permettra de mieux comprendre les relations très particulières qui lient la France au Liban et le Liban à la France.