Fermer

Fermer

Opéra National du Rhin - Opéra d'Europe - Strasbourg - Colmar - Mulhouse


« Calendar October 2017 »
MOTHWETUFRSASU
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
All shows from October
Close Pane

Videos

Le nozze di Figaro - bande-annonce
Le nozze di Figaro - bande-annonce

RSS / Newsletter

press

Download Press informations, photos HD ...
Login
Homepage • The House • Studio Opera • The students 17/18 • Fanny Lustaud

Fanny Lustaud

Mezzo-soprano

 

Elle débute sa formation musicale à l’âge de cinq ans qui va aboutir à un prix de cor d’harmonie au CRR de Saint-Maur-des-Fossés (1994). Parallèlement à une licence de lettres modernes, elle intègre le Département pour Jeunes Chanteurs au CRR de Paris, dirigé par Laurence Equilbey. Elle se perfectionne au sein de l’Université de Leipzig avec Regina Werner-Dietrich, où elle obtient en 2015 son master d’opéra.Elle a pris part notamment aux masterclasses de Leontina Vaduva, Udo Reinmann, Dietrich Henschel, Mitsuko Shirai et Brigitte Fassbaender. Au CRR de Paris, elle chante sur scène les rôles de Dorabella (Cosi fan tutte), de Sophrona (Alcyone de Ravel), le Pâtre/la Libellule (L’Enfant et les sortilèges). A Leipzig, elle obtient un premier engagement pour une série de concerts d’opéra et d’opérette au sein du Gewandhaus de Leipzig où elle interprète Oktavian (Der Rosenkavalier), le Prince Orlovski ou encore Czipra. Elle est engagée par le Wanderoper Brandenburg pour incarner la Gräfin (Der Wildschütz de Lortzing). Elle est jeune demi-finaliste du concours Nadia et Lili Boulanger 2013, puis finaliste du concours Lortzing 2015 et du concours DEBUT 2016. Elle se voit confier le rôle de doublure pour les rôles du Mauvais Elève et de la Chanteuse de cabaret dans Pinocchio, création mondiale de Philippe Boesmans au sein de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence en 2017. Elle intégrera l’Opéra Studio de l’Opéra national du Rhin pour la saison 2017-2018. Elle participera notamment aux concerts d’ouverture et aux productions de Francesca da Rimini et Le Pavillon d’or.